– Le Zapping de la poisse – où comment créer des liens affectifs avec sa belle-famille ..

Mardi 26 octobre 2010 | Il se peut que je parle de :

[photo: National Portrait Gallery ]

Aahh, cela faisait longtemps que je n’avais pas sorti un zapping de la poisse et le pire dans tout çà, c’est que je suis certaine que ça vous manquait, n’est-ce pas ? Rire de mes mésaventures ..

Pour ce volume 3, tout est dans le titre !

Et pour que vous puissiez comprendre tout comme il faut, vous devez être au courant de quelques détails précieux de ma personnalité:

[ Il s'avère que depuis quelques années je suis un tout petit peu délicate du système digestif. Il y a beaucoup de produits industriels que je ne digère pas et j'ai donc choisi de manger le plus "home-made" possible. Finalement, il n'y a que les produits laitiers qui ne me posent pas de gros soucis. Sachant aussi que je fais tout mon possible pour consommer des produits de saison  et que je fais très attention à ce que je choisis lorsque nous allons au restaurant. Pour ce qui est de la cuisine à la maison, je me contente d'acheter les matières premières et de tout préparer moi-même. C'est de cette manière que mon cher système digestif me remercie en la mettant en veilleuse puisqu'il me fait confiance.

Edit: il paraît que je suis difficile aussi ]

Bref, revenons à nos moutons ..

Imaginez un repas de famille avec presque toute la famille de votre moitié.

Imaginez que quelques heures auparavant, suite à un petit creux, vous décidez de piocher dans le frigo un petit quelque chose slovaque offert par des amis de votre belle-mère et dont vous aviez déjà goûté la veille.

Imaginez que c’est l’heure du fameux repas de famille. Tout le monde est assis et là, c’est le drame. Vous vous devez d’arriver le plus rapidement possible aux toilettes les plus proches.

Recommencez encore une dizaine de fois tout au long du repas. De l’apéritif au café. Je peux vous assurer que le calendrier 2008 et le mappemonde scotchés au mur des cabinets n’ont plus de secrets pour vous tellement le temps vous aura parût long. L’expérience particulièrement honteuse et votre absence à table un tant soit peu gênante. Évitez de penser aux quatre heures de route qui vous attendent pour rentrer chez vous ..

Et dire que pour une fois je m’étais obligée à accepter quelque chose dont l’origine et le contenu étaient inconnus à mes yeux … Lâcher prise qu’ils disent, mon oeil !

P.S.: Un jour  les slovaques domineront le monde.

Articles similaires:

4 notes et observations

  • bm dit :

    rhoooooo…jamais manger un truc d’origine inconnue…en tout cas pas connu de nos intestins..Bon j’espère que ça va mieux….
    j’imagine très bien comment dire l’inconfort d’un tel moment…

  • Céline dit :

    Oh que oui, ça va mieux maintenant : j’ai eu le temps de m’en remettre .. et je sais que je ne piquerai plus jamais dans le frigo de ma belle-mère ! Je crois que je ne me suis jamais sentie aussi mal à l’aise avec ma belle famille que ce fameux dimanche. Bref, la vie continue après tout.

    • Céline dit :

      Non c’éait pas du kloug… imagine des minis gâteaux de gaufrettes avec un mélange chocolat-noix de coco-caramel. C’était très bon mais à mon avis plus très frais ..

Si tu as envie de commenter,

[photo: National Portrait Gallery ] Aahh, cela faisait longtemps que je n'avais pas sorti un zapping de la poisse et le pire dans tout çà, c'est que je suis certaine que ça vous manquait, n'est-ce pas ? Rire de mes mésaventures ..